Tchad: le gouvernement déclare «l'urgence alimentaire»

Selon les Nations unies, 4,1 millions de personnes sont en situation d’insécurité alimentaire, soit près d’un tiers de la population. La situation s'est fortement aggravée ces derniers mois en raison d’une faible pluviométrie et de la hausse des prix des produits de première nécessité et de la guerre en Ukraine. Premières victimes de cette crise alimentaire, les enfants de moins de cinq ans. Le nombre de cas de malnutrition aigüe est alarmant.

À lire aussi : Céréales: des ONG s’alarment de la spéculation et de la réaction productiviste des autorités européennes

À lire aussi : À propos de blé, de pain et d’absurdes dépendances


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles