Publicité

Tchad: fin du dépôt des candidatures pour l'élection présidentielle

Au Tchad, la période de dépôt des candidatures pour l’élection présidentielle du 6 mai prochain a pris fin à minuit. À 20 heures vendredi soir, une quinzaine de personnalités politiques au total avaient remis leur dossier de candidature au Conseil constitutionnel.

Avec notre correspondant à Ndjamena, Carol Valade

Ils ont attendu la dernière minute. Une demi-douzaine de personnalités politiques se bousculent au perron du Conseil constitutionnel du Tchad, dont l’unique femme candidate déclarée jusqu’ici. « La femme tchadienne a aussi toutes les capacités de gérer un pays. J’ai décidé de participer à cette course présidentielle et je vous assure que la surprise générale est devant nous », déclare Mariam Djelar Koumadji.

On rencontre également le fervent défenseur d’un État fédéral, Brice Mbaïmon. Il dénonce pourtant la mainmise du MPS, le parti du président-candidat, sur les institutions électorales. « Le défaitisme n’est pas notre dada. Je crois qu’aussi longtemps que les tenants du régime voudront perpétuer le système, aussi longtemps nous les marquerons de notre présence pour que cela change. On ne peut pas continuellement opprimer le peuple », estime le candidat.

À lire aussiTchad: l’opposition très critique envers la candidature de Succès Masra


Lire la suite sur RFI