Tchad: le DNI annoncé au 10 mai ne pourra se faire avec les politico-militaires, selon Evariste Ngarlem Toldé

·1 min de lecture

Les discussions ne progressent pas à Doha où sont rassemblés les mouvements politico-militaires tchadiens participant au pré-dialogue avec le gouvernement. Et le politologue Evariste Ngarlem Toldé craint que ces mouvements soient exclus du prochain Dialogue national inclusif (DNI) si celui-ci s'ouvre le 10 mai comme annoncé.

Les représentants des rebelles ont dénoncé les propos du ministre des Affaires étrangères, qui a laissé entendre que le gouvernement était prêt à organiser le dialogue national inclusif à partir du 10 mai, parallèlement à celles de Doha, qui pourraient néanmoins envoyer des représentants. Est-ce une manière de les exclure du dialogue ? oui, estime le politologue Evariste Ngarlem Toldé, joint par Esdras Ndikumana, de la rédaction Afrique. Il considère que le DNI sans rebelles n'aurait guère de sens

« Si jusqu’aujourd’hui, le dialogue national inclusif a été repoussé, c’est pour la simple raison que le pré-dialogue avec les politico-militaires n’a pas pu se tenir et n’a pas pu avoir lieu. Donc, dès l’instant où Doha accueille les politico-militaires et le gouvernement, il faut normalement attendre que les deux partis parviennent à un accord avant d’organiser donc ce dialogue.

Mais un dialogue à cette date voudrait dire que les politico-militaires ne pourront pas prendre part, à ce que je sache, à ce dialogue d’ici le 10 mai tant qu’un accord n’est pas obtenu à Doha et tant que les politico-militaires n’intègrent pas la structure du comité d’organisation qui est donc l’une de leurs revendications.

C’est pourquoi tenir le dialogue le 10 mai revient simplement à exclure les politico-militaires de cette grande messe qui va regrouper les Tchadiens. Le dialogue ne sera pas inclusif. Moins encore, il ne sera pas souverain. »

À lire aussi : au Tchad, les groupes politico-militaires en négociations à Doha demandent un report du dialogue

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles