Tchad: à Ndjamena, l’association Kung-fu am dispense des cours d’arts martiaux aux enfants démunis

Fondée en 2015, l’association a permis à plusieurs centaines de jeunes mineurs de pratiquer le kung-fu, cet art martial chinois qui pourrait se décrire comme une technique de combat. Un engouement pour la pratique qui s’explique par le succès des films de kung-fu auprès des jeunes tchadiens, qui rêvent à leur tour de devenir acteurs de cinéma.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles