Tchétchénie : des camps pour les homosexuels

France 3

La situation des homosexuels en Tchétchénie est inquiétante. Des témoignages font état de purges et de disparitions. Certains homosexuels ont choisi de fuir le pays et de se réfugier à Moscou en Russie, où ils préfèrent rester cachés. "Ils m'ont arrêté chez moi, je ne m'y attendais absolument pas. Ils m'ont battu avec les poings, les pieds, des chocs électriques. Ils disaient que les gens comme moi ne devraient pas avoir le droit de vivre et qu'il fallait tous nous tuer", raconte un homme qui a quitté la Tchétchénie.

La torture orchestrée par Ramzan Kadyrov

Ceux qui l'ont torturé appartiennent aux forces de

Ramzan Kadyrov, qui règne en maître absolu sur cette petite république du Caucase. D'après l'un des rares médias indépendants en Russie, plus de 200 homosexuels ont été raflés en Tchétchénie depuis l'automne dernier. Le porte-parole de Ramzan Kadyrov a réagi à ces accusations en indiquant qu'il était "impossible de détenir et de maltraiter des gens qui n'existent pas dans notre république".

Retrouvez cet article sur Francetv info

Faute de visa, le groupe de rap français PNL ne sera pas probablement pas présent au festival californien de Coachella
Tensions avec les États-Unis : jusqu'où ira la Corée du Nord ?
Corée du Nord / Etats-Unis : un risque d’escalade ?
Crise en Corée du Nord : "Le plus irrationnel des deux dirigeants, c’est Donald Trump"
"J’innove" : du métal à base de plantes

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages