Taylor Swift remporte une bataille face au DJ qu'elle accuse de harcèlement sexuel

HuffPost avec AFP
1 / 2

Taylor Swift remporte une bataille face au DJ qu'elle accuse de harcèlement sexuel

Taylor Swift remporte une bataille face au DJ qu'elle accuse de harcèlement sexuel.
Taylor Swift remporte une bataille face au DJ qu'elle accuse de harcèlement sexuel.

JUSTICE- Une première victoire pour Taylor Swift. Un juge fédéral a rejeté vendredi 11 août les allégations du DJ David Mueller contre la chanteuse, qu'il accusait d'avoir provoqué son renvoi, mais l'examen de la plainte pour harcèlement sexuel déposée contre lui par la vedette continue.

Selon le juge fédéral William Martinez, le camp du DJ n'a pas pu démontrer que la chanteuse avait contribué au licenciement de David Mueller. En entendant la décision du magistrat à la suite d'un recours de ses avocats, la star, très heureuse, a étreint les membres de son équipe.

David Mueller réclame trois millions de dollars de pertes de revenus et indemnités dans sa plainte déposée en septembre 2015, qui cible également la mère de la chanteuse, Andrea Swift, et son manager Frank Bell. Le jury va continuer à examiner les accusations contre eux dès lundi.

La chanteuse demande un dollar symbolique

La pop-star avait contre-attaqué Mueller en octobre 2015, l'accusant d'agression sexuelle et affirmant qu'il lui avait attrapé les fesses sous sa jupe lors d'une séance photo le 2 juin 2013 avant un concert à Denver.

Elle demande un dollar symbolique. Le jury va également poursuivre la procédure sur ce volet la semaine prochaine. Très offensive à la barre jeudi, l'artiste de 27 ans a martelé que David Mueller lui avait "attrapé les fesses (...) longuement".

Son garde du corps de l'époque Greg Dent a renchéri vendredi: "Quand (Mueller) a placé son bras derrière elle" pour la photo, "j'ai vu la jupe remonter et sa main est passée en dessous". "Je savais qu'elle était mal à l'aise. Je l'ai vue pousser sa jupe vers le bas et se dégager vers la petite amie" de l'animateur radio, Shannon Melcher, qui posait de l'autre côté de la chanteuse, a poursuivi le "bodyguard".

"Fesses nues" contre "cage thoracique"

David Dent, qui a travaillé pour l'icône blonde pendant cinq ans, dit qu'il a ajusté sa réaction à celle de sa patronne: il n'a rien dit tant qu'elle a poursuivi la séance photo...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages