Les taxis volants, une réalité ? Des tests prévus en Île-de-France

·1 min de lecture
Le premier eVTOL testé sera celui de l’entreprise allemande Volocopter, mais d’autres start-up comme Vertical Aerospace, Ascendance et Lilium participent au projet, tout comme Airbus et Thales.

En collaboration avec les aéroports de Paris, de premiers tests de véhicules volants seront effectués en conditions réelles à la fin de l’hiver.

Il sera peut-être bientôt possible d’éviter les bouchons à Paris autrement qu’en prenant le métro ou en choisissant l’option vélo. Les taxis volants, sur lesquels travaillent plusieurs industriels depuis quelques années, pourraient bientôt devenir une réalité pour les Franciliens. En tout cas, des tests dans des conditions réelles seront effectués à la fin de l’hiver, un grand pas en avant pour ces technologies. Ces tests seront effectués en Île-de-France – dans le Val-d’Oise plus précisément –, en collaboration avec les aéroports de Paris (ADP).

« Nous allons faire naître ici le premier vertiport européen », s’est enthousiasmé Augustin de Romanet, PDG du Groupe ADP, gestionnaire des aéroports franciliens, en participant à l’inauguration de cette zone installée sur l’aéroport de Pontoise-Cormeilles-en-Vexin, à 35 kilomètres au nord-ouest de Paris.

Les nuisances sonores étudiées de très près

« Cette inauguration donne le coup d’envoi des premières expérimentations en conditions réelles sur les véhicules électriques à décollage et atterrissage vertical » (eVTOL, leur acronyme anglais), selon un communiqué commun d’ADP, de la Région Île-de-France et de la RATP.

À LIRE AUSSI Planète geek - Le pari des taxis volants

L’entreprise de transport va mettre à disposition du projet son laboratoire analysant les bruits et les vibrations, a expliqué à l’AFP sa PDG, Catherine Guillouard : même bien plus silencieux que des hélicoptères, « il est très important que ces nouveaux [...] Lire la suite

VIDÉO - SeaBubbles: nouveaux tests des "taxis volants" sur la Seine

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles