Taxe foncière : des hausses envisagées par un tiers des communes

À Orgeval dans les Yvelines, le maire a des projets plein la tête : un tout nouveau quartier devrait bientôt voir le jour derrière des terres agricoles. Pour financer une partie des travaux, la municipalité a décidé d'augmenter le taux de taxe foncière de 15,9% cette année pour les propriétaires. La décision fait grincer des dents. "Je trouve ça délirant. De toute façon, on n'arrête pas de payer, et en plus on n'est pas forcément d'accord avec les projets de la ville", regrette une habitante. Remplacer la taxe d'habitation Le maire justifie également la hausse du taux de taxe frontière par l'afflux prévisible de nouveaux habitants avec le Grand Paris. Mais c'est également un moyen de remplacer la taxe d'habitation. Elle devrait être compensée par l'État mais pas forcément intégralement. "Ce que nous perdons en taxe d'habitation, c'est une péréquation versée par l'État et le département avec des montants que nous ne connaissons pas pour les années qui viennent. Le seul levier qui reste pour les communes, c'est la taxe foncière", explique le maire de la ville Hervé Charnallet.