Taxe d'habitation : "Il n'y aura pas de tour de passe-passe", selon Darmanin

1 / 2

Taxe d'habitation: "Il n'y aura pas de tour de passe-passe", promet Darmanin

Le ministre de l'Action et des Comptes publics a assuré qu'aucun impôt nouveau ne compensera la suppression de la taxe d'habitation pour les résidences principales.

Un cadeau fiscal pour tous les Français, sans contrepartie, voilà ce que promet Gerald Darmanin.

Dans un entretien au Parisien publié ce vendredi, le ministre de l'Action et des Comptes publics assure que la suppression de la taxe d'habitation - en plusieurs temps - ne sera pas compensé par l'augmentation d'autres prélèvements. "Il n'y aura pas de tour de passe-passe où l'on supprime des milliards pour aller les chercher ailleurs. L'idée générale du gouvernement et du président est de baisser les impôts",  affirme-t-il. A la question: "C'est donc un cadeau fiscal pour 100 % des Français ?", le ministre répond: "Oui, c'est le cas."

Un cadeau qui "coûte tout de même près de neuf milliards d'euros" relève Le Parisien. "L'objectif est de financer complètement les huit à neuf milliards d'euros notamment grâce à une refonte de la fiscalité locale. Nous voulons simplifier au maximum la tuyauterie fiscale des collectivités", explique le ministre.

Supprimer entre 10 et 20 taxes chaque année

Au sujet de la taxe d'habitation sur les résidences secondaires: "Il n'y aura pas d'impôt nouveau mais la question se pose en effet de maintenir cette taxe. La question est légitime car le président ne s'est jamais engagé à supprimer la taxe d'habitation sur les résidences secondaires" indique-t-il.

Concernant le mille-feuille de 190 taxes, inefficaces selon un rapport officiel, Gerald Darmanin confirme...

Lire la suite sur BFM Business

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi