Un taux de cholestérol élevé pourrait augmenter la propagation de certains cancers

·1 min de lecture

Les cancers du sein représentent la première cause de décès par cancer chez la femme en France. Selon Santé publique France, près de 11 % de ces cancers post-ménopausiques seraient attribuables au surpoids et à l’obésité. De plus, 20 à 30 % des patientes présentant ce type de cancer développeront des métastases même si ce phénomène entraîne la mort de la plupart des cellules cancéreuses.

Cancer du sein : 5 choses que trop de gens ignorent

Une voie de mort cellulaire alternative : la ferroptose

Quand on parle de mort physiologique programmée des cellules de l’organisme, le premier terme qui vient à l’esprit est celui d’apoptose. Mais il existe d’autres mécanismes alternatifs et depuis 2012, une autre forme de mort cellulaire a été mise en évidence, la ferroptose. Ce processus de mort cellulaire par nécrose implique le fer libre dans l’organisme et l’occurrence d’une peroxydation lipidique massive (stress oxydatif). Il en résulte une altération du métabolisme d’oxydoréduction de la cellule et de la perméabilité membranaire conduisant à la mort de la cellule. Dans le cancer, la dissémination métastasique exige que les cellules augmentent leur absorption de lipides exogènes, générant un stress oxydatif et les exposant ainsi à la mort cellulaire par ferroptose.

Les différentes étapes de la mort cellulaire : nécrose vs apoptose. © National institute on alcohol abuse and alcoholism, Wikimedia Commons
Les différentes étapes de la mort cellulaire : nécrose vs apoptose. © National institute on alcohol abuse and alcoholism, Wikimedia Commons

Une population de cellules cancéreuses protégées du stress oxydatif

Suite à l’observation selon laquelle l’hypercholestérolémie est un facteur de risque du cancer du sein et entraîne de moins bons résultats chez les femmes ayant développé la maladie, les chercheurs de l’université de Duke aux États-Unis ont élaboré une étude, en cultivant in vitro des lignées de cellules cancéreuses (cancer du sein et mélanome). En les exposant au 27HC, un métabolite circulant du cholestérol, ils ont mis en évidence la sélection d’une sous-population particulière. En effet, ces cellules...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles