Le taux de chômage devrait recommencer à baisser, jusqu'à 8,8% fin 2018, selon l'Insee

Le secteur privé a enregistré un quatorzième trimestre consécutif de créations nettes d'emplois salariés selon l'Insee

Paris (AFP) - Après une légère remontée au premier trimestre, le taux de chômage devrait recommencer à baisser, jusqu'à 8,8% de la population active fin 2018 en France entière (hors Mayotte), selon des prévisions publiées mardi par l'Insee.

Le taux de chômage, qui avait chuté à 9,0% fin 2017, était remonté à 9,2% au 1er trimestre 2018. Il devrait redescendre à 9,0% au 2e trimestre, à 8,9% au 3e trimestre et à 8,8% au 4e trimestre, selon l'Institut national de la statistique. In fine, le taux de chômage serait en baisse de 0,2 point sur l'année.

L'économie française marquerait pourtant le pas en matière de créations d'emplois, avec 183.000 postes supplémentaires sur l'année, après 340.000 en 2017. Ces créations permettraient d'absorber la hausse de la population active, évaluée à 169.000 personnes en 2018.

"Le ralentissement attendu de l'activité pèserait sur les créations d'emploi", explique l'Insee, qui s'attend à une croissance de 1,7% en 2018, après 2,3% en 2017.

Dans le détail, l'Insee anticipe 163.000 créations nettes dans le secteur marchand non agricole, 8.000 dans le secteur agricole et 19.000 dans le secteur non marchand (association, collectivités...). L'Institut table, en revanche, sur 7.000 postes non salariés en moins.