Une taupe française à l'Otan ? Qui est le militaire français soupçonné d’espionnage avec la Russie

franceinfo
·1 min de lecture

"Je peux simplement confirmer qu'un officier supérieur est sous le coup d'une procédure judiciaire pour transmission ou atteinte à la sécurité. Maintenant, il faut que la justice puisse faire son travail dans le respect du secret de l'instruction." Le 30 août 2020, Florence Parly, ministre des Armées, confirme sur Europe 1 et CNews qu’un militaire français en poste dans une base de l’Otan à Naples a été arrêté le 17 août pour espionnage au profit de la Russie, et remis à la justice française. Mais depuis cette intervention, aucune information n’a filtré du côté du ministère. La cellule investigation de Radio France a retracé le parcours de cet officier français.

Marc*, la cinquantaine, est un lieutenant-colonel, père de famille nombreuse. Discret, ouvert, un peu intello et distant, d'après quelques-uns de ses camarades de la promotion Capitaine Hamacek (1989-1992) de l’Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr. "Catho tradi", ajoute un autre, "vieille noblesse française", se souvient encore l’un d’eux. Avec toujours ce souci de ne pas se laisser enfermer dans une réputation de "russisant".

>> ENQUETE FRANCEINFO. Un militaire français accusé (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi