Tatiana Mukanire, victime de viol en RDC : "Mes violeurs m'ont regardé droit dans les yeux"

·1 min de lecture

Tatiana Mukanire Bandalire, coordinatrice nationale du mouvement national des survivantes des violences sexuelles en RD Congo et auteure d'"Au-delà de nos larmes" (éd. Des femmes, Antoinette Fouque) livre sur France 24 son témoignage sur les sévices sexuels qu'elle et de nombreuses femmes et enfants subissent depuis des années.

Le second chapitre du livre de Tatiana Mukanire Bandalire est une lettre adressée à son bourreau, qu'elle a écrite, dit-elle, afin de "sortir sa colère" et de se "libérer de cette douleur", avant de pouvoir aider d'autres personnes. Dans son livre, elle raconte ensuite ce qui lui est arrivé et explique comment elle a soigné ses blessures physiques et mentales dans la clinique du prix Nobel de la paix Denis Mukwege, à Bukavu.

Elle raconte la stigmatisation des femmes, des familles et des enfants issus du viol, tandis que les violeurs ne sont jamais punis. Selon Tatiana Mukanire Bandalire, les viols continuent et que rien n'est fait pour rendre la justice dans son pays.

Réagissant à des propos tenus par le président rwandais, Paul Kagamé, lors d'une interview à France 24 et RFI dans laquelle il avait nié l'implication des troupes rwandaises dans les crimes commis en RD Congo, elle dit espérer qu'un jour, "il comprendra".


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles