Tarn : en plein jour, une voiture s'encastre dans une école

Le chauffard a fini sa course dans une salle de classe heureusement inoccupée (DR/Facebook)

Heureusement, la classe qui se trouvait de l’autre côté du mur défoncé par le chauffard était inoccupée. L’incident n’a finalement fait qu’un seul blessé léger, le conducteur du véhicule.

Au vu des images, on n’est pas passé loin d’un terrible drame. Ce mardi, la paisible commune de Saint-Sulpice-la-Pointe (Tarn) a été secouée par un spectaculaire accident de la route. La façade de l’école Louisa Paulin a en effet été violemment percutée par une voiture, qui s’est littéralement encastrée dans le mur.

La classe dans laquelle le chauffard a brusquement fait irruption était heureusement inoccupée. Dans un post publié sur Facebook, la mairie de Saint-Sulpice précise que l’accident n’a fait “aucun blessé parmi les enfants, seul le conducteur souffre de blessures superficielles. En dehors de cela, il n'y a que des dégâts matériels à déplorer.”

Une cellule psychologique mise en place

L’aile sinistrée du bâtiment a été condamnée en attendant les travaux de réparation, mais cela ne devrait pas empêcher l’établissement, qui contient une école primaire et une école maternelle, de continuer à assurer l’accueil des enfants dans le cadre du retour en classe post-confinement.

Dans son message sur Facebook, la mairie de Saint-Sulpice-la-Pointe précise toutefois qu’”une cellule psychologique [sera] mise en place par l'Éducation Nationale dès jeudi”. On n’a en effet aucune peine à imaginer que la violence du choc a pu terrifier de nombreux élèves qui se trouvaient dans l’école au moment de l’accident.