Tarn : une mère de famille a disparu depuis près d'une semaine, l'inquiétude grandit

·1 min de lecture

L'inquiétude règne à Cagnac-les-Mines, dans le Tarn, depuis la disparition d'une mère de famille, Delphine Jubillar, il y a près d'une semaine. Dans un appel à témoins relayé sur son compte Twitter vendredi dernier, la gendarmerie du Tarn annonçait que cette femme de 33 ans avait "disparu de son domicile" dans cette commune d'environ 2.500 habitants dans la nuit du 15 au 16 décembre entre 23 h et 4 h du matin. Elle était alors "vêtue d'une doudoune blanche à capuche sans inscription particulière", selon le message des forces de l'ordre. Alors que les recherches pour retrouver Delphine Jubillar se poursuivaient "activement" lundi selon le procureur d'Albi, l'inquiétude grandit parmi les riverains de son village.

Les deux chiens seraient revenus seuls au domicile

La mère de deux enfants, âgés de 18 mois et 6 ans, "serait partie seule à pied", a indiqué le procureur d'Albi, Alain Berthomieu dimanche. "C’est au petit matin que le mari se serait aperçu que sa femme n’était plus au domicile et a signalé la disparition", a ajouté le magistrat précisant qu'il avait ouvert une enquête pour "disparition inquiétante". Selon des proches, la jeune infirmière, qui exerce à Albi, aurait quitté sa maison avec ses deux chiens. Les animaux seraient revenus seuls au domicile mercredi vers 4 h du matin. "Je suis perdu. Je veux qu’on retrouve mon épouse", a confié dimanche au Parisien Cédric Jubillar, son mari...


Lire la suite sur Europe1