Tarn : un infirmier libéral condamné pour une agression sexuelle sur une patiente âgée de 77 ans

L'agression s'est produite le 21 juin dernier (Photo : Getty Images) (Getty Images)

Âgé de 57 ans, l'accusé a écopé d'une peine de 36 mois de prison dont 18 mois avec sursis et d'une interdiction définitive d’exercer une profession médicale ou paramédicale.

Une agression choquante qui ne pouvait rester sans suite. Un homme âgé de 57 ans, exerçant la profession d'infirmier libéral dans le Tarn, vient d'être lourdement condamné pour avoir agressé sexuellement une patiente souffrant de troubles cognitifs lors d'une visite à domicile en juin 2022.

D'après les informations de La Dépêche, l'accusé se rendait "tous les jours" chez la victime, à Gaillac, pour des soins jusqu'à cette matinée du 21 juin. Ce jour-là, "sa patiente se plaint de douleurs et il décide de lui faire un massage", raconte le quotidien régional. L'infirmier en aurait profité pour déshabiller sa patiente, "avant de lui introduire un doigt dans le vagin".

Les accusations de la victime confirmées par une expertise médicale

Scandalisée par ce geste, la septuagénaire se serait alors réfugiée dans les toilettes et aurait demandé à son agresseur de quitter les lieux. Celui-ci se serait exécuté, avant de revenir quelques heures plus tard, pour lui demander pardon, mais aussi pour la supplier de ne pas ébruiter ce qui venait de se passer, le tout sous les yeux d'une voisine.

La victime a tout de même porté plainte dans la foulée et l'expertise médicale ayant révélé des "lésions" sur les parties génitales de la plaignante, le suspect a rapidement été arrêté. Jugé ce mardi 30 août par le tribunal correctionnel d'Albi, ce père de famille a "reconnu les faits sans pouvoir expliquer son geste", précise Ouest France. Il a finalement été condamné à 36 mois de prison dont 18 mois avec un sursis probatoire renforcé de 3 ans, ainsi qu'à une interdiction définitive d’exercer une profession médicale ou paramédicale.