Tarn-et-Garonne : des restaurateurs anti-pass sanitaire décrètent une "zone libre"

·1 min de lecture

Ils sont prêts à tout pour refuser de contrôler le pass sanitaire, quitte à risquer une fermeture administrative temporaire. Des restaurateurs du Tarn-et-Garonne ont décrété une "zone libre" anti-pass dans la commune de Saint-Antonin-Noble-Val depuis l'entrée en vigueur de la mesure, le 9 août dernier. L'un d'eux vient de subir une fermeture de ses locaux pour une durée d'une semaine. Europe 1 est parti à la rencontre de ces "irréductibles" restaurateurs.

>> Retrouvez Europe matin en podcast et en replay ici

Des clientes racontent d'abord vouloir soutenir leur action. Elles ont fait plus d'une heure de voiture pour venir manger spécialement en terrasse, et on ne leur a rien demandé avant de s'installer. "C'est pour cela qu'on est dans ce village", confirme l'une d'elle. "Je suis vaccinée, mais je ne suis pas d'accord avec une privation de liberté", poursuit-elle.

"Tout le monde est admis, avec ou sans pass"

Sur la devanture du restaurant de Victor, on peut lire "zone libre". Comme lui, ils sont une dizaine dans le village à afficher ce macaron. Le restaurateur explique son choix : "Ce n'est pas forcément l'acte de scanner qui est le plus embêtant. C'est le geste de trier les personnes entrant en fonction de leur choix vaccinal ou leur choix de santé. C'est de la ségrégation pure. Tout le monde est admis, que ce soit avec ou sans pass."

Mais les professionnels du secteur s'exposent à une fermeture de leur établissement. Dernièrement, la préfecture a multiplié les contrôle...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles