Disparition de Delphine Jubillard: une battue citoyenne organisée mercredi par la gendarmerie du Tarn

Jeanne Bulant
·1 min de lecture

Delphine Jubillard, 33 ans, a disparu dans la nuit de mardi à mercredi, à Cagnac-les-Mines dans le Tarn. D'importants moyens sont mis en place pour la retrouver.

La gendarmerie du Tarn a lancé un appel à la mobilisation, ce lundi soir, afin de participer aux recherches qui vont être menées dans l'espoir de retrouver l'infirmière de 33 ans qui a disparu de manière "suspecte" dans la nuit du 15 au 16 décembre.

D'importants moyens ont été déployés par les forces de l'ordre afin de retrouver Delphine Jubillard, disparue de son domicile de Cagnac-les-Mines il y a six jours, laissant ses deux enfants de 6 ans et 18 mois avec son mari. Elle "serait partie seule à pied", avec son portable mais sans ses papiers, selon le procureur d'Albi, Alain Berthomieu. Delphine Jubillar serait sortie avec ses deux chiens mais ces derniers sont revenus seuls au domicile.

Des recherches prévues mercredi 23 décembre

La gendarmerie propose à la population de participer aux recherches qui auront lieu mercredi 23 décembre entre 9 heures et 14 heures au départ du parking de la salle des fêtes ou d'Intermarché de la commune de Cagnac. Un briefing est prévu "au niveau du stade de rugby" situé "derrière la salle des fêtes", est-il précisé.

Dans cette publication, la gendarmerie du Tarn recommande aux personnes souhaitant participer de se munir de leur téléphone portable, d'un masque anti-Covid et d'eau, de porter un équipement adapté à la marche. Elle conseille aussi aux personnes fragiles de s'abstenir.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :