Tarn : une balade pour reconnaître le chant des oiseaux

Là où des oreilles profanes entendent une symphonie offerte par des oiseaux, Florence Couton, guide naturaliste et ornithologue, y distingue des partitions. Avec des arbres, des haies, des prairies, la colline près de la ville, dans le Tarn, offre une mosaïque de paysages propice à la diversité des espèces. Le printemps est la période de la nidification, c’est à qui trouvera le meilleur emplacement. Au creux d’un arbre, ils sont deux à avoir engagé la bataille. Des oreilles qui s’habituent "Petit à petit, il y a des espèces qui deviennent communes pour notre oreille, en tout cas, et où il n’y a plus de doute. Là, c'est le Roitelet qu’on vient d’entendre, je sais, ce son aigu, il n’y en a pas deux comme ça", précise une participante de la balade organisée par Florence Couton. Le concerto s’achève après deux heures de promenade et une quinzaine d’espèces écoutées.