Tariq Ramadan entendu à Paris dans le cadre d'une enquête suisse pour viol

Convoqué à Paris par les juges d’instruction français en présence du procureur de Genève, jeudi, le théologien Tariq Ramadan a été entendu dans le cadre d'une enquête sur un viol présumé commis dans un hôtel suisse, en 2008.

>> LIRE AUSSI - Idéalisation et soumission : comment Tariq Ramadan gardait une emprise sur les femmes qui l'accusent

Pour ces faits, une enquête a été ouverte en Suisse en septembre 2018, après la plainte d'une femme assurant que l'islamologue l'a agressée dans un hôtel de Genève en 2008. Une confrontation entre la plaignante et Tariq Ramadan, par ailleurs mis en examen pour quatre viols en France, pourrait désormais avoir lieu à Paris 

Cinq mises en examen depuis 2018

Désormais défendu par deux nouveaux avocats, Me Nabila Asmane et Me Ouadie Elhamamouchi, Tariq Ramadan est poursuivi pour deux viols depuis 2018, qu'il a niés avant de plaider des relations "consenties". En mars dernier, il a été mis en examen pour deux nouveaux viols présumés, des faits dénoncés par des femmes dans un premier temps entendues comme témoins. 

Le théologien est par ailleurs renvoyé devant le tribunal correctionnel pour avoir révélé l'identité d'une des premières plaignantes du dossier dans son livre Devoir de vérité, paru en septembre 2019. Il est également poursuivi en diffamation par Henda Ayari, première femme à avoir déposé plainte contre lui. 

 


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est d'assurer la meilleure expérience possible pour nos utilisateurs et de créer une communauté respectueuse de chacun. Nous travaillons à l'amélioration de cette expérience et pendant cette période, le module commentaires a la fin de nos articles n'est pas disponible. Merci de votre compréhension.