Tariq Ramadan déclare la guerre à l’Occident en musique

Par Ian Hamel
·1 min de lecture
Tariq Ramadan est mis en examen pour des viols sur cinq femmes.
Tariq Ramadan est mis en examen pour des viols sur cinq femmes.

En septembre 2019, mis en examen pour viols en France et en Suisse, Tariq Ramadan réglait ses comptes avec ses accusatrices et avec la justice française dans un livre intitulé Devoir de vérité. Le prédicateur est de retour, mais cette fois, c'est par la chanson qu'il s'en prend à l'Occident, coupable à ses yeux de tous les crimes. Dans une vidéo de huit minutes, accessible sur la plateforme YouTube et intitulée Qu'est-ce que vous croyez ?, l'ancien professeur d'études islamiques contemporaines à Oxford annonce que le monde blanc, qui a préféré « l'argent et la guerre », bientôt tremblera de peur. « Vous allez perdre vos privilèges et votre identité. Vous serez sauvagement remplacés », lâche-t-il. La sortie de l'album, baptisé Traversées, est attendue le 29 mai, juste après la fin du Ramadan.

Ce n'est pas exactement de la chanson, davantage une longue diatribe avec musique de fond. Un slam anticolonialiste ou décolonial, à en juger ce long refrain : « Est-ce que vous croyez que l'on va rester là assis à vous regarder ? Piller nos terres, nos richesses, nos minerais. Vous laisser tranquillement écrire l'histoire et la coloniser comme vous avez colonisé nos cultures, nos pays, nos continents, nos paysages autant que nos esprits. » Sans jamais citer « les Occidentaux » ou « les Blancs », Tariq Ramadan nous met en garde : « Soit vous partagez, soit on se servira [?]. Il n'est pas voleur le pauvre et l'affamé. » Une musique qui correspond à sa nouvelle ligne de d [...] Lire la suite