Tariq Ramadan : les assises requises pour des viols sur quatre femmes

UGO AMEZ/SIPA

Le parquet de Paris a requis mardi un procès contre Tariq Ramadan pour des soupçons de viols commis entre 2009 et 2016 sur quatre femmes.

L'islamologue suisse Tariq Ramadan comparaîtra-t-il bientôt devant une cour d'assises en France ? Le parquet de Paris a requis mardi un procès pour des soupçons de viols commis entre 2009 et 2016 sur quatre femmes.

Emblématique de la vague #MeToo, ce dossier avait provoqué la chute de M. Ramadan, figure aussi charismatique que contestée de l'islam européen.

Henda Ayari, une ex-salafiste devenue militante laïque, et une autre femme surnommée "Christelle", avaient déposé plainte fin octobre 2017 contre lui, dénonçant respectivement un viol en 2012 à Paris et en 2009 à Lyon. En février 2018, M. Ramadan avait été mis en examen puis incarcéré pendant dix mois.

La décision finale sur un procès appartient aux deux juges d'instruction chargées de l'enquête

Après avoir d'abord nié des relations sexuelles extraconjugales, l'islamologue avait été contraint par les preuves numériques de reconnaître des "relations de domination", rudes mais "consenties". En février puis octobre 2020, M. Ramadan avait été mis en examen pour des viols sur trois autres femmes. Deux avaient été identifiées par la police sur des photos et des messages retrouvés dans son ordinateur, et la troisième, l'ex-escort girl Mounia Rabbouj, l'avait accusé en mars 2018 de neuf viols entre 2013 et 2014.

Dans un document de 90 pages signé mardi dont l'AFP a eu connaissance, deux magistrates du parquet demandent le renvoi aux assises de l'islamologue de 59 ans pour "viols" sur Henda Ayari, Mounia Rabbouj et une des femmes identifiées sur photo, ainsi que pour "viol sur personne vulnérable" sur "Christelle".

La décision finale sur un procès appartient aux deux juges d'instruction chargées de l'enquête.

Pour le parquet, "malgré les dénégations répétées" de M. Ramadan,(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles