Tanzanie: Décès du président John Magufuli à l'âge de 61 ans

·1 min de lecture

NAIROBI (Reuters) - Le président tanzanien, John Magufuli, est décédé des suites d'une maladie cardiaque, et quatorze jours de deuil national seront instaurés a annoncé mercredi la vice-présidente Samia Suluhu Hassan.

"Chers tanzaniens, j'ai la tristesse de vous annoncer qu'aujourd'hui, nous avons perdu notre courageux dirigeant, le président John Magufuli, qui a succombé à une maladie cardiaque à l'hôpital de Dar es Salam où il était soigné", a déclaré Samia Suluhu Hassan lors d'une allocution diffusée sur la chaîne de télévision TBC.

John Magufuli, âgé de 61 ans, n'était pas apparu en public depuis le 27 février, absence qui avait alimenté des rumeurs selon lesquelles il aurait contracté le COVID-19.

C'est le premier président à mourir dans l'exercice de ses fonctions en Tanzanie.

Selon la consititution tanzanienne, c'est la vice-présidente qui devrait assumer les fonctions de présidente pour le reste du mandat de cinq ans, débuté par John Magufuli l'an dernier.

Samia Suluhu Hassan, âgé de 61 ans, serait la première femme présidente de Tanzanie.

(Bureau de Nairobi, Maggie Fick; version française Camille Raynaud)

Ce contenu peut également vous intéresser :