"Tant pis si je prends des coups": Jean-Michel Blanquer assure avoir la "plus belle des fonctions"

·1 min de lecture
Jean-Michel Blanquer le 26 janvier 2022 sur BFMTV - BFMTV
Jean-Michel Blanquer le 26 janvier 2022 sur BFMTV - BFMTV

876450610001_6293718296001

Un protocole sanitaire dans les écoles, annoncé tardivement, et depuis modifié deux fois, suivi d'une grève massive des enseignants puis enfin la révélation de ses vacances de Noël à Ibiza. Jean-Michel Blanquer a beau avoir été au coeur d'une tempête politique ces dernières semaines, le ministre de l'Éducation nationale se veut serein.

"Je suis un peu l'exutoire"

"Il est assez normal dans une période de crise grave de passer par des moments accidentés. J'en ai eu plusieurs depuis quatre ans et demi. (...) Je vis ma vie avec quelques grands principes. Les sujets ne sont pas d’abord politiques, c’est d’abord le service des enfants (...). Je suis là et tant pis si je prends des coups", a jugé le locataire de la rue de Grenelle ce mardi sur BFMTV-RMC.

"C'est aussi mon rôle d'en prendre. A certains moments, je suis peut-être aussi un peu l'exutoire de certaines choses. Je le sais bien. Mais au fond, j’aurai été pendant quatre ans au service des enfants et ça me suffit", a encore expliqué encore Jean-Michel Blanquer.

Le ministre a battu le record de longévité à la tête du ministère de l'Education nationale de toute l'histoire de la 5ème République, en septembre dernier.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles