"Tant que je ne suis pas ridicule..." : vingt ans après, Frank des 2Be3, Boris et Lââm continuent de rythmer l'été

Raphaël Godet

Frank Delay s'est passé une main dans les cheveux, comme à la bonne époque, puis il a traversé la scène en faisant la toupie et des moulinets avec les bras. Quelques notes plus tard, nous y sommes : "Partir un jouuuuuuuur, sans retouuuuuur !" L'ancien membre des 2Be3 sait toujours y faire. Il se dandine, langoureusement, avant de retirer son débardeur blanc pour laisser apparaître ses abdominaux (à partir de 2'45" dans cette vidéo). Devant lui, les 17 000 spectateurs sont en feu. Ça crie, ça danse, ça se frotte.

Ce 19 juillet dernier, au festival de Poupet, dans le bocage vendéen, il fallait parfois se pincer pour se convaincre que nous étions bien en 2019. Boa violet autour du cou, la chanteuse Lââm attend sagement son tour en coulisse. L'interpète de Petite sœur est programmée à 21 h 20, entre Las Ketchup et Francky Vincent. DJ Fanou, grand manitou du show "Poupet déraille", prend littéralement son pied. "Les billets pour cette soirée spéciale se sont arrachés en quelques jours, raconte-t-il à franceinfo. Ces artistes, qu'on avait soudainement décrétés ringards, retrouvent le succès vingt ans après. C'est juste GE-NIAL !"


Jacques Chirac était en effet encore à l'Elysée quand Frank Delay squattait les pages du magazine Star Club avec ses comparses Filip et Adel. Quatre quinquennats plus tard, l'artiste fait du rab. Toujours à trois, mais avec Chris Keller (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi