Un tandem inédit pour interviewer Emmanuel Macron le 14-Juillet

Emmanuel Macron sort du silence. Le jeudi 14 juillet à partir de 13h10, le chef de l'État sera interrogé pendant 45 minutes en direct depuis le palais de l'Élysée, par Anne-Claire Coudray, à la tête des journaux du week-end sur TF1, et Caroline Roux, présentatrice de "C dans l'air" sur France 5 et très prochainement aux manettes de l'émission politique qui succèdera à "Élysée 2022" sur France 2. La dernière interview d'Emmanuel Macron un 14 juillet remonte à 2020. Elle avait été menée cette année-là par Gilles Bouleau et Léa Salamé.

Un duo de journalistes 100% féminin

Diffusée simultanément sur LCI, franceinfo: et TV5 Monde, l'interview sera donc cette fois-ci assurée par un tandem 100% féminin. En avril 2018, Caroline Roux avait déploré, dans "Quotidien" sur TMC, l'absence de femmes pour interroger Emmanuel Macron.

"On dit souvent, quand on parle des femmes à la télévision, que ce n'est pas bien de mettre des quotas ou d'avoir une démarche très volontariste (...) Là, en réalité, il faudrait qu'il y ait un peu de volontarisme. (...) Ce qui m'a choquée dans cette histoire-là, c'est qu'ils n'ont même pas essayé de faire semblant !", avait-elle taclé, pointant alors la responsabilité de l'Élysée et des chaînes de télévision.

En l'espace de quelques jours, le chef de l'État avait répondu ce mois-là à Jean-Pierre Pernaut, pour TF1, dans une école de l'Orne, et, pour BFMTV/RMC et "Mediapart", au duo Jean-Jacques Bourdin-Edwy Plenel.

...

Lire la suite


À lire aussi

Emmanuel Macron en interview sur BFMTV et RMC à 14h30
Interview de Manuel Valls dans "Valeurs actuelles" : Alexie Corbière épinglé par "Quotidien"
L'Equipe : Quand Martin Fourcade s'inspire en interview de la tirade culte d'Edouard Baer dans "Astérix et Obélix"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles