Tampons hygiéniques : qu'est ce que le syndrome du choc toxique et comment l'éviter ?

·1 min de lecture

Dans la rubrique "les maux du quotidien" dans "Sans Rendez-vous", le docteur Jimmy Mohamed fait tous les jours le point sur les bobos du quotidien qui peuvent pourrir la vie pendant quelques temps comme les pathologies plus graves. Ce mercredi, il s'intéresse au syndrome du choc toxique, une infection qui peut toucher les femmes durant leurs règles après l'utilisation de tampons hygiéniques. Il nous explique les causes et les solutions pour l'éviter. 

>> Retrouvez l'intégralité de Sans rendez-vous tous les jours de 15h à 16h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

"Les syndrome du choc toxique est une maladie infectieuse rare. Elle touche environ une personne sur 100.000. Elle est due à une bactérie, le staphylocoque doré, et plus particulièrement à la toxine qu'elle synthétise. Le staphylocoque est présent chez les êtres humains dans 30 ou 40% du temps, aussi bien chez les jeunes que les adultes, et même chez les enfants. On le retrouve au niveau du nez et de l'arrière gorge, dans le rectum, dans le vagin et même sur la peau. 

En règle générale donc, ce staphylocoque n'est pas dangereux. Mais il arrive, dans un certain nombre de cas, que certaines souches produisent une toxine responsable de ce choc. Un syndrome qui ne touche néanmoins que très peu de personnes. 

Un choc favorisé par une faible réponse immunitaire

Le terrain immunitaire peut être favorable à ce syndrome. Régulièrement, les femmes qui développent ce choc toxique sont celles qui n'ont pas de déf...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles