Les talibans veulent être invités à s'exprimer devant les Nations Unies

·1 min de lecture

Les talibans veulent entrer par la grande porte de la diplomatie. Le ministre des Affaires Etrangères du mouvement islamiste armé a demandé à l'ONU à pouvoir obtenir une tribune à l'assemblée générale des Nations Unies qui se déroule en ce moment à New York.

Un comité international doit se pencher sur la question mais pour l'instant les positions sur l'Afghanistan ne sont pas claires. L'OTAN est encore en phase de réflexion, si l'on en croit son Secrétaire Général Jens Stoltenberg : "Nous devons poser des questions difficiles et commencer à réfléchir à tirer des leçons, c'est ce que j'ai initié à l'OTAN. Il y a aussi une leçon à apprendre pour l'ensemble de la communauté internationale. L'OTAN était là, mais aussi l'ONU, l'UE, de nombreux pays qui ont fait un effort énorme sur vingt ans. Et nous devons tous tirer des leçons de la raison pour laquelle les talibans sont de retour et pourquoi cela s'est terminé en Afghanistan comme cela s'est terminé."

Aucun gouvernement n'a officiellement reconnu les talibans comme nouveau gouvernement de l'Afghanistan et pour l'ONU leur donner en son sein un poste d'ambassadeur constituerait de fait une étape vers la reconnaissance internationale.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles