"Les talents ne manquent pas": Mélenchon évoque la présidentielle 2027 et son rôle s'il n'est pas candidat

Jean-Luc Mélenchon - AFP
Jean-Luc Mélenchon - AFP

Jean-Luc Mélenchon sera-t-il le candidat de La France insoumise en 2027? S'il est trop tôt pour le dire, le leader du mouvement, déjà trois fois candidat à l'élection reine, s'est exprimé à ce sujet dans une note de blog, après être rentré d'un déplacement en Guyane. Le tribun revient notamment sur sa participation à l'émission "L'évènement" sur France 2 jeudi dernier.

"J’ai trop vu résumer cette heure et demie d’entretien de bon niveau à la passionnante question de savoir si j’ai ou non l’intention d’être candidat à la présidentielle de 2027", déplore Jean-Luc Mélenchon.

Il poursuit néanmoins en accordant quelques lignes au sujet. "On a encore cassé les pieds à François Ruffin à ce sujet dans une de ses très bonnes prestations télévisées pour savoir s’il me soutiendrait", écrit-il.

"Après qu’il a dit 'pourquoi pas', j’estime qu’il a eu raison de demander si pour finir ce ne serait pas moi qui soutiendrais quelqu’un."

"Soleil médiatique"

"Bien dit", juge Jean-Luc Mélenchon. "Et pourquoi pas lui-même en effet", ajoute le tribun, avant préciser: "Lui, ou bien une autre. Les talents ne manquent pas comme on le sait".

Quelle place prendra le tribun? "Je serai disponible, le cas échéant, pour donner le coup de main", écrit-il. Tout en taclant: "Bien sûr, ce sera seulement pour quelqu’un qui n’aura insulté personne dans nos rangs (et n’y ont pas leur place) ou salit le mouvement pour se faire une place au soleil médiatique". Difficile de ne pas y voir une attaque aux insoumis recalés de la nouvelle direction et notamment à Clémentine Autain.

La députée insoumise avait accordé une interview fleuve à Libération dans laquelle elle estimait que la coordination du mouvement avait "été choisie par cooptation, ce qui favorise les courtisans et contribue à faire taire la critique". L'élue de Seine-Saint-Denis avait partagé son entretien sur Facebook. Sous son post, une réponse lapidaire de Jean-Luc Mélenchon: "Toute la une pour nous salir".

Article original publié sur BFMTV.com