Une famille intoxiquée après avoir brûlé trop d’encens transportée aux urgences

·1 min de lecture
Une famille résidant dans un appartement au sixième étage d’un immeuble d’habitation, aurait en effet fait brûler de l’encens en (très) grande quantité selon les pompiers, dans un appartement dépourvu d’aération. AFP PHOTO / Philippe Huguen
Une famille résidant dans un appartement au sixième étage d’un immeuble d’habitation, aurait en effet fait brûler de l’encens en (très) grande quantité selon les pompiers, dans un appartement dépourvu d’aération. AFP PHOTO / Philippe Huguen

À Talence, en Gironde, les sapeurs pompiers sont intervenus jeudi à 23H30 au domicile d’une famille de trois personnes intoxiquées au monoxyde de carbone.

Combien d’encens ont brûlé la famille d’un homme et d’une femme d’une quarantaine d’années pour être à ce point intoxiquée ? Certes leur appartement, situé au sixième étage, n’avait pas d’aération mais le couple a dû avoir la main très lourde pour mettre en danger leur fils de 13 ans, transporté d’urgence dans un état grave vers l’hôpital pédiatrique selon le site 20 Minutes.

D’habitude ce sont les feux de cheminée ou les vieilles chaufferies qui causent les intoxications au monoxyde de carbone. Inodore et incolore, il remplace sans s’en rendre compte l’oxygène dans le sang et provoque une toxicité générale.

100 décès par an

Selon Santé Publique France​, “près de 4.000 intoxications au monoxyde de carbone nécessitant une prise en charge médicale immédiate sont recensées tous les ans, ainsi qu’une centaine de décès.” L’organisme incite à faire vérifier et entretenir les installations de chauffage chaque année, à aérer au moins dix minutes par jour et à ne jamais faire fonctionner les chauffages d’appoint en continu.

Ce contenu peut également vous intéresser :