La taille de votre poitrine a une influence sur votre transpiration : voici comment

Voilà un souci bien connu des femmes qui ont une forte poitrine : la transpiration sous les seins durant les mois d'été ! Mais une nouvelle étude, réalisée par la University of Southampton (au Royaume-Uni), va peut-être mettre fin à une idée reçue répandue : les femmes dont la poitrine est très développée ne sueraient en réalité pas plus que les autres... Et ce serait même l'inverse !

Les poitrines très développées sueraient moins que les autres

Pour parvenir à cette étonnante conclusion, les chercheurs britanniques ont réuni 22 volontaires, des femmes âgées de 28 ans en moyenne et présentant des poitrines aux tailles variées. Les participantes ont été invitées à courir pendant 45 minutes dans une pièce chauffée à 32°C. Durant l'expérience, leur transpiration a été mesurée grâce à un papier spécial, capable de réagir aux composés chimiques de la sueur. Leur volume mammaire, quant à lui, a été évalué grâce à un scan en 3D. Verdict ? Les chercheurs ont observé que l'augmentation de la taille de la poitrine était inversement proportionnelle au nombre de glandes sudoripares – ces glandes chargées de produire la sueur pour assurer la thermorégulation du corps. Et d'autres termes : plus le volume de la poitrine est important, moins il y a de sueur produite.

Hypersudation : une maladie peut être en cause !

Bien entendu, la production de sueur reste un paramètre très personnel – et certaines femmes transpirent naturellement (...)

Lire la suite sur Top Santé

Comment porter moins de jugements sur les autres -selon une psychologue clinicienne
Voici une bonne nouvelle si vous aimez boire du café quand vous êtes au boulot
Un dermatologue partage des conseils essentiels pour protéger la peau de votre enfant contre les piqûres d'insectes, les éraflures et les coups de soleil
Je suis chirurgien spécialiste de la greffe de cheveux et voici la boisson que j'interdis à mes patients
"J’ai perdu 16 kg à la ménopause, simplement en écoutant mon corps"