Taha Bouhafs en garde à vue après son tweet sur Macron aux Bouffes du Nord

Le HuffPost avec AFP
Taha Bouhafs en garde à vue après son tweet sur Macron au théâtre des Bouffes du Nord

POLITIQUE - Le journaliste et militant Taha Bouhafs, qui avait signalé sur Twitter la présence d’Emmanuel Macron vendredi dans un théâtre parisien en relayant un appel à perturber la soirée, a été placé en garde à vue dans la nuit, a-t-on appris de source judiciaire.

Il avait été interpellé vendredi 17 janvier au soir à l’issue de la représentation, brièvement perturbée par une tentative d’intrusion de manifestants dans le théâtre, au 44e jour de grève contre la réforme des retraites.

À l’issue de sa garde à vue, il a été déféré samedi soir devant un juge d’instruction chargé de poursuivre l’enquête, a appris l’AFP de sources judiciaire et proche du dossier.

Le parquet de Paris a décidé d’ouvrir une information judiciaire pour “participation à un groupement formé en vue de commettre des violences ou des dégradations” et “organisation d’une manifestation non-déclarée”, selon la source judiciaire.

Le juge d’instruction doit se prononcer dans la soirée sur une éventuelle mise en examen du reporter.

Le couple Macron “sécurisé”

Avant le début de la représentation, Taha Bouhafs avait écrit sur Twitter: “Je suis actuellement au théâtre des bouffes du Nord (Métro La Chapelle). 3 rangées derrière le président de la République. Des militants sont quelque part dans le coin et appelle tout le monde à rappliquer. Quelque chose se prépare... la soirée risque d’être mouvementée”.

Le président Macron, qui était présent avec son épouse, a été “sécurisé” pendant quelques minutes puis est retourné voir la pièce jusqu’au bout, selon son entourage.

Taha Bouhafs avait ensuite demandé à ses dizaines de milliers d’abonnés s’il devait ou non...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post