Une injure et un message pro-Zemmour devant chez Marine Le Pen

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Marine Le Pen
    Marine Le Pen
    Femme politique française
  • Éric Zemmour
    Journaliste, écrivain et homme politique français
Son domicile dégradé avec des tags pro-Zemmour, Marine Le Pen porte plainte (photo d'illustration). (Photo: Aleksandra Szmigiel via Reuters)
Son domicile dégradé avec des tags pro-Zemmour, Marine Le Pen porte plainte (photo d'illustration). (Photo: Aleksandra Szmigiel via Reuters)

POLITIQUE - Après Sandrine Rousseau, c’est le domicile à la Celle Saint-Cloud (Yvelines) de la candidate du RN à la présidentielle, Marine Le Pen, qui a été visé par des inscriptions pro-Zemmour. La députée du Pas-de-Calais a décidé de porter plainte contre X jeudi 23 décembre, selon les informations de Marianne et BFM. Une plainte a été déposée ce vendredi 24 en fin de matinée par son officier de sécurité, a confirmé le parquet.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, des appels à voter pour son rival d’extrême droite à la présidentielle, Eric Zemmour, ont été inscrits sur la façade de la maison de Marine Le Pen, a rapporté Marianne.

“Intimidations”

Des tags appelant à voter pour l’ancien polémiste de CNews et des affichettes du candidat auraient été apposés. Les responsables auraient également cassé le rétroviseur de sa voiture, selon une source proche du dossier citée par l’hebdomadaire.

Des informations nuancées par le parquet de Versailles, qui a précisé à l’AFP que la police avait ouvert une enquête après la découverte d’une injure visant Marine Le Pen et d’un message pro-Zemmour “Z 2022” tracés dans le givre sur une voiture devant son domicile. La notion de “dégradation du domicile” n’a pas été constatée, a précisé le parquet, qui confirme l’ouverture d’une “procédure du chef d’injure non publique”.

L’entourage de la candidate avait indiqué jeudi à l’AFP: “Marine Le Pen a déposé plainte contre X car des injures et des dégradations de véhicules ont été commises devant sa porte. Il se trouve qu’au milieu des injures il y avait des inscriptions pro-Zemmour mais sa plainte ne vise personne”. Selon l’entourage, des inscriptions se trouvaient sur le mur entourant le jardin et la maison.

Des “intimidations” dénoncées par Sandrine Rousseau

Mercredi, l’écologiste Sandrine Rousseau avait déjà annoncé que son domicile avait été pris pour cible par “des militants de Zemmour” dans la nuit. D’après son témoignage, ces individus “ont tambouriné” et “collé des tracts” sur sa porte.

“Ces intimidations décuplent mon énergie à porter des discours écologistes, sociaux, féministes et antiracistes”, avait tweeté la présidente du conseil politique de Yannick Jadot, précisant qu’elle avait porté plainte.

Une vidéo ciblant Macron et des Insoumis

La permanence parlementaire lilloise du député de La France insoumise Adrien Quatennens a aussi été dégradée par des tracts de soutien à l’ancien journaliste. Sur Twitter, l’élu a dénoncé “derrière les images policées d’un Zemmour au coin de la cheminée”, “ses partisans [qui] mettent des grands pains dans la figure de militants pacifiques, menacent de mort des élus de la République, dégradent des permanences parlementaires”. “Chaque jour un peu plus. Stop !”, a-t-il écrit.

Mercredi, Eric Zemmour avait fini par condamner la vidéo dans laquelle deux individus se revendiquant de ses sympathisants s’entraînent au tir et imaginent notamment prendre pour cible Emmanuel Macron et des élus Insoumis, et pour laquelle une enquête a été ouverte.

À voir également sur Le HuffPost : Marine Le Pen, championne des interdictions, dit défendre “les libertés”

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles