Publicité

Tags d'étoiles de David à Paris : la piste russe privilégiée

Une enquête de Radio France est revenue, ce vendredi 26 janvier, sur les mystérieuses étoiles de David taguées à Paris. Dans la nuit du 26 au 27 octobre dernier, de nombreux emblèmes du peuple juif ont été peints par dizaines sur les murs du 10e arrondissement de Paris. En pleine guerre entre Israël et le Hamas, 250 autres tags sont retrouvés dans trois arrondissements de la capitale (14e, 15e et 18e) et dans plusieurs villes de banlieue (Saint-Ouen, Saint-Denis, Issy-les-Moulineaux, Fontenay-aux-Roses et Vanves).

Un couple avait rapidement été interpellé et renvoyé en Moldavie avant que la classe politique et médiatique ne s’émeuvent de cet incident, jugé antisémite. Anatoli Prizenko, Moldave russophone, présenté comme le commanditaire de l’opération au cours de l’enquête de Radio France indique que c’était « un acte de soutien envers les Juifs ». Sur les réseaux sociaux, les photos des étoiles de David sont majoritairement relayées par de faux comptes pro-russes et anti-ukrainiens.

Le Kremlin à la manœuvre

Cela s’inscrit dans une campagne numérique de manipulation de l’information bien plus vaste appelée « dispositif RNN ». Celui-ci ne se limite pas à relayer les quelques tags, dont le ministère de l’Intérieur s’était ému, puisque c’est, en réalité, la propagande russe qui est à la base de ces manœuvres. En France, de nombreux titres de presse en ont été victimes. Un faux article de Libération consacré aux punaises de lit, publié en octobre 2023, accusait ainsi les ...


Lire la suite sur LeJDD