TAEG : définition, calcul et simulation du taux annuel effectif global

Le TAEG (taux annuel effectif global) permet de déterminer avec précision le coût d’un crédit. Il est aussi pour comparer les offres proposées par différents prêteurs, puisqu’il est calculé à l’identique par chacun d’entre eux si le montant emprunté est le même. Le TAEG, qui a remplacé le TEG (Taux Effectif Global) en 2016, englobe tous les frais liés à l’octroi du crédit.

Il est exprimé en pourcentage annuel de la somme prêtée. Qu’il s’agisse d’un prêt immobilier ou d’un crédit à la consommation, c’est l’élément à produire lors d’une négociation. Les établissements de crédit ont l'obligation d'indiquer le TAEG dans les publicités, les offres préalables de crédit et dans les contrats de prêt. Ce taux ne peut pas dépasser celui du taux de l'usure, c'est-à-dire le taux maximal légal applicable en France.

La détermination du taux effectif global du prêt prend en compte l’ensemble des coûts de toute nature, directs ou indirects, supportés par l'emprunteur et identifiés par le prêteur. Et ce à la date d'émission de l'offre de crédit ou à un avenant au contrat de crédit (articles L314-1 et suivants du Code de la consommation). Le calcul du TAEG comprend les éléments suivants.

Il est utilisé pour calculer les intérêts du prêt. C’est à partir de ce taux nominal (par exemple 1,5 % pour un prêt immobilier à 15 ans) que sont calculés les intérêts dus. Ce taux nominal est celui du marché (celui auquel le banquier emprunte lui-même l’argent qu’il re-prête ensuite), majoré d'une marge.

Négociables, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite