Tadej Pogacar remporte le Tour de Lombardie, Julian Alaphilippe sixième

·2 min de lecture

Le vainqueur du dernier Tour de France Tadej Pogacar avait des fourmis dans les jambes. Le Slovène a remporté samedi la 115e édition du Tour de Lombardie, la dernière grande classique de la saison cycliste.

Le Slovène Tadej Pogacar (UAE), qui a remporté le Tour de France plus tôt cette année, a enlevé samedi à Bergame la 115e édition du Tour de Lombardie, la dernière grande classique de la saison cycliste.

Vainqueur de Liège-Bastogne-Liège en avril, Pogacar a gagné deux "monuments" dans la même saison, en plus du Tour de France qu'il s'est adjugé en juillet pour la deuxième fois. Le Slovène a réglé dans un sprint à deux l'Italien Fausto Masnada (Deceuninck) au bout des 239 kilomètres.

Le Britannique Adam Yates (Ineos) a pris la 3e place, à 51 secondes, devant le Slovène Primoz Roglic (Jumbo), l'Espagnol Alejandro Valverde (Movistar) et les Français Julian Alaphilippe (Deceuninck), le champion du monde qui s'est classé 6e, David Gaudu (Groupama-FDJ) et Romain Bardet (DSM).

Pogacar a attaqué à 35 kilomètres de l'arrivée

La course, sous le soleil d'automne, a pris tournure dans le passo di Ganda (9,2 km à 7,3%), à l'entrée des 40 derniers kilomètres, où le peloton encore dense malgré le parcours accidenté jusque-là s'est drastiquement réduit.

Pogacar, parti à l'attaque à 35 kilomètres de l'arrivée, s'est assuré une trentaine de secondes d'avance sur un groupe de favoris composé d'Adam Yates, Alaphilippe, Roglic, Woods (Israel Start-Up Nation), Valverde, Bardet, Gaudu, Masnada et Vingegaard (Jumbo).

Derrière le vainqueur du Tour, Masnada est parti seul en contre-attaque sur des routes qu'il connaît parfaitement. Le Bergamasque l'a rejoint au bas de la longue et sinueuse descente, à 15 kilomètres de l'arrivée mais ne l'a pas relayé ensuite.

Faute d'entente, le groupe de poursuivants a laissé l'écart grandir de nouveau (45 sec aux 6 km). A l'avant, Pogacar et Masnada sont restés ensemble sur la dernière côte, pour accéder à la(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles