La tactique des nouveaux centres commerciaux pour faire revenir les clients

1 / 2

La tactique des nouveaux centres commerciaux pour faire revenir les clients

Commerçants et spécialistes de l'immobilier misent sur les loisirs et la culture pour attirer jeunes et familles dans les centres commerciaux. En plus d'y faire son shopping on peut aussi y jouer au laser game ou au mini-golf, suivre des courts de cuisine mais aussi profiter d'expositions d'œuvres d'art.

Comment ramener les clients dans des centres commerciaux que le commerce en ligne a ringardisé? "Les loisirs deviennent l'élément indispensable à la recette d'un projet commercial réussi (...) Par ce biais, le centre commercial redevient centre de vie et assure son attractivité auprès de clients toujours plus exigeants", assure Christian Dubois, directeur de la branche distribution et services du cabinet de conseil en immobilier d'entreprise Cushman & Wakefield, dans une étude.

Les centres commerciaux récemment sortis de terre jouent cette carte des loisirs, avec l'objectif d'augmenter le temps de présence du client pour qu'il dépense davantage.

Ouvert en avril, le centre commercial B'Est à Farébersviller (Moselle) comporte ainsi une offre de loisirs en intérieur et extérieur très variée (mur d'escalade, laser game, trampoline park, mini-golf, accrobranches), comptant pour "30% des enseignes présentes sur le site", explique à l'AFP Thierry Béhiels, le directeur de la foncière belge Codic, à l'origine du projet.

Séduire une clientèle au pouvoir d'achat élevé

En novembre 2019, Codic ouvrira en plein centre de Luxembourg son "Royal Hamilius", un projet de 350 millions d'euros imaginé par l'architecte britannique Norman Foster et mêlant appartements, bureaux, boutiques et restaurants, pour lequel six jeunes artistes contemporains ont créé chacun une fresque. Pour Thierry Béhiels, "cela...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi