Le tacle du lundi – OL-OM : la grande honte du football français

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Touché à la tête par un projectile, Dimitri Payet a été dans l'incapacité de reprendre la rencontre dimanche soir. 
Touché à la tête par un projectile, Dimitri Payet a été dans l'incapacité de reprendre la rencontre dimanche soir.

C'est sans doute la goutte d?eau qui fait déborder le vase. Après de nombreux incidents qui ont abîmé la belle dynamique d?une Ligue 1 enthousiasmante, on a franchi un nouveau cap dimanche soir au Groupama Stadium. Victime d?un jet de bouteille à la tête dès la deuxième minute de Lyon-Marseille, Dimitri Payet a été dans l?incapacité de reprendre. Très vite, l?individu responsable de cette agression a été appréhendé, mais les conséquences de cet événement ont bien montré à quel point les acteurs du football français demeurent désunis.

Réactions partout, responsables nulle part

Les institutions sont bien là pour protéger les joueurs et tout mettre en ?uvre pour que les rencontres se déroulent dans des conditions de sécurité idéales. Pourtant, l?absence de filet de protection pose question. Après l?évacuation de Dimitri Payet et des joueurs, le flou a été considérable. D?abord, le speaker du stade a annoncé que ce match allait reprendre, avant que, finalement, près de 1 h 45 après son interruption, il ne soit définitivement arrêté. Une communication défaillante qui a vu la Ligue de football professionnel et les préfets se rejeter la faute mutuellement, donnant l?impression d?un manque de clarté, voire de malaise.

La cour de récré géante ne faisait que commencer. Tour à tour, les principaux protagonistes de cette étrange soirée se sont succédé au micro du diffuseur Amazon Prime, livrant différentes versions. L?arbitre de la rencontre, Ruddy Buquet, affirme a [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles