Le tacle du lundi – Équipe de France : Euro 2020, comme un air de 2002…

·1 min de lecture
Avec Antoine Griezmann, Karim Benzema et Kylian Mbappé, la France ne se voit-elle pas trop belle à la veille de l'Euro ?
Avec Antoine Griezmann, Karim Benzema et Kylian Mbappé, la France ne se voit-elle pas trop belle à la veille de l'Euro ?

« Tous les pays nous les envient », s'est époumoné le journal L'Équipe en une mercredi dernier. Derrière cette affirmation, le portrait des trois fers de lance de l'attaque tricolore : Kylian Mbappé, Karim Benzema et Antoine Griezmann. « Un trio qui semble sans équivalent », souligne le quotidien sportif n° 1. Deux jours plus tard, rebelote en évoquant Kingsley Coman et Ousmane Dembélé : « Tous les pays nous les envient aussi. » Rien que ça.

La confiance est de mise dans la maison bleue, à la veille du dernier match préparatoire de la bande de Didier Deschamps (contre la Bulgarie) en vue de l'Euro, qui s'ouvre vendredi à Rome. Kingsley Coman, justement, a expliqué il y a quelques jours que « l'équipe de France a la meilleure attaque d'Europe et du monde ». Le Cies (Centre international d'étude du sport) vient également de classer la France comme favorite du tournoi qui se déroule du 11 juin au 11 juillet d'après un algorithme basé sur les clubs où évoluent les joueurs de chaque sélection et le temps de jeu qui leur est attribué.

Excès de confiance général

À une semaine de l'entrée en compétition de la France face à l'Allemagne (le 15 juin), on en vient presque à se demander pourquoi se donner la peine de jouer le match. Cet excès de confiance de la part des médias français (mais aussi en interne, comme on l'a vu) a tout pour nous rappeler l'étrange ambiance qui a précédé la Coupe du monde 2002, en Corée du Sud et au Japon.

Il y a 19 ans, les Bleus de Roger Lem [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles