Un tableau de Basquiat adjugé 41,8 millions de dollars à Hong Kong

J.L.
·2 min de lecture
Le tableau
Le tableau

Le tableau Warrior de Jean-Michel Basquiat a été adjugé mardi 41,8 millions de dollars lors d'une vente aux enchères de Christie's à Hong-Kong et diffusée en direct sur internet, devenant l'oeuvre d'art occidentale la plus chère jamais vendue en Asie, selon la maison d'enchères.

Le prix de vente final de cette oeuvre de 1982 est supérieur aux estimations, qui l'avaient fixé entre 31 et 41 millions de dollars. Le tableau, peint à l'acrylique et à la bombe sur un panneau de bois, est considéré dans le monde de l'art comme une oeuvre phare de l'artiste américain.

Elle a été vendue après "une bataille d'enchères intense de dix minutes entre Hong Kong et New York", a indiqué Christie's dans un communiqué. Le tableau a été interprété comme une oeuvre semi-autobiographique de Basquiat, qui mettait l'accent sur les inégalités dans la société et l'absence de représentation des noirs dans le monde de l'art.

"Un des peintres les plus importants"

La peinture avait été vendue en 2012 à un collectionneur américain chez Sotheby's à Londres pour 8,7 millions de dollars, mais son prix s'est envolé avec la demande croissante pour les tableaux des maîtres occidentaux en Asie.

"Warrior de Jean-Michel Basquiat est un portrait imposant et faisant autorité, qui démontre amplement pourquoi l'artiste est vu comme l'un des peintres les plus importants" de ces cinquante dernières années, selon la maison d'enchères.

La renomée de Basquiat s'est aussi envolée ces dernières années, alimentant les prix exorbitants de ses oeuvres aux enchères. Un de ses dessins, intitulé Untitled (Head), s'est vendu pour 15,2 millions de dollars chez Sotheby's à New York l'an dernier.

Article original publié sur BFMTV.com