Taïwan : tirs de missiles, survols d'avions... Pékin hausse le ton autour de l'île

© KOKI KATAOKA / YOMIURI / THE YOMIURI SHIMBUN VIA AFP

La visite de Nancy Pelosi sur l'île de Taïwan a déclenché la colère de la Chine . Ce jeudi 4 août, Pékin a lancé des exercices militaires d'une ampleur inédite autour de l'île . Parmi les cinq missiles balistiques lancés, les quatre d'entre eux qui sont tombés dans la zone économique exclusive (ZEE) du Japon "auraient survolé l'île de Taïwan", a annoncé jeudi le ministère japonais de la Défense.

Tokyo appelle à l'arrêt immédiat des manœuvres chinoises

Le Japon a déposé une réclamation auprès de la Chine par la voie diplomatique. Pour le ministère, c'est la première fois que des missiles balistiques chinois entraient dans la ZEE nippone. Le ministre japonais des Affaires étrangères Yoshimasa Hayashi a appelé jeudi à "l'arrêt immédiat" des manœuvres militaires chinoises autour de Taïwan.

>> LIRE AUSSIL'Union européenne condamne les manœuvres «agressives» de la Chine, l'Asean «préoccupée»

 

"Les actions de la Chine ont cette fois un impact grave sur la paix et la stabilité de la région. Je demande une nouvelle fois l'arrêt immédiat de ces manœuvres militaires", a-t-il déclaré à des journalistes à Phnom Penh, où il participait à une réunion de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (Asean).

22 avions chinois ont survolé la zone de défense aérienne de l'île

Le ministre de la Défense taïwanais a annoncé quant à lui, lors d'un briefing consacré aux manœuvres militaires chinoises, que 22 avions de combat chinois sont brièvement entrés jeudi dans la zone de défense aér...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles