Publicité

Taïwan: Han Kuo-yu, favorable au rapprochement avec Pékin, élu président du Parlement

Han Kuo-yu est un ancien candidat à la présidentielle taïwanaise du Kuomintang (KMT), parti de l’opposition. Il promet une législature qui « travaillera dur, sera coopérative et unie, pour le bien du peuple et sans se perdre dans des jeux de pouvoir ». Il a été élu avec 54 voix contre 51 pour le candidat du Parti démocrate progressiste, le DPP, le parti du nouveau président élu Lai Ching-te. Une équation qui compliquera sa tâche.

L’élection de Han Kuo-Yu, candidat de l’opposition, est une bien mauvaise nouvelle pour le président fraîchement élu du DPP, Lai Ching-te. À la tête du Parlement, Han Kuo-Yu, ancien maire de la ville de Kaohsiung et candidat malheureux à la présidentielle de 2020, occupera un poste clé à un moment où la Chine accentue sa pression sur l’île qu’elle considère comme une province rebelle.

Les batailles dans la nouvelle assemblée risquent d'être rudes, que ce soit pour toute augmentation du budget de la Défense ou tout achat d’armes américaines, d’autant que Han Kuo-Yu est connu pour sa volonté de rapprocher Taïwan de la Chine.

À lire aussiTaïwan: après la victoire de Lai Ching-te, «il est possible que la Chine accentue la pression»


Lire la suite sur RFI