Taïwan: les exercices militaires chinois menacent la chaîne d'approvisionnement mondiale

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Taïwan a accusé samedi 6 août l'armée chinoise de simuler une attaque de l'île, la Chine poursuivant ses représailles après la visite à Taipei de Nancy Pelosi, la présidente démocrate de la Chambre des représentants. Les plus importantes manœuvres militaires autour de l’île de Taïwan bloquent des routes commerciales navigables très fréquentées et menacent les chaînes d’approvisionnement mondiales.

Les exercices militaires se déroulent au niveau de routes commerciales parmi les plus importantes de la planète. Elles permettent surtout d’acheminer partout dans le monde les semi-conducteurs fabriqués dans les usines de l’Asie de l’Est, dont Taïwan est le plus gros producteur.

Selon Bloomberg, lors des 7 premiers mois de l’année, près de la moitié des porte-conteneurs de la flotte mondiale est passée par le détroit de Taïwan.

Par mesure de sécurité, l'administration chinoise de la sûreté maritime a « interdit » aux navires de pénétrer dans les zones concernées par les exercices. Leur contournement de l'île par l’Est provoquerait des retards, risquant de perturber les chaînes d’approvisionnement mondiales.

À lire aussi Exercices navals et aériens chinois dans le détroit de Taïwan

Une situation dont le transport maritime mondial se passerait bien suite aux problèmes logistiques causés par la pandémie de Covid-19 et la guerre en Ukraine.

À lire aussi : Taïwan accuse la Chine de simuler une attaque sur l'île


Lire la suite sur RFI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles