Taïwan a détecté 26 avions et cinq navires chinois autour de l'île

Cinq navires et 26 avions chinois ont été détectés au cours des dernières 24 heures autour de Taïwan, a indiqué vendredi le ministère de la Défense de l'île autonome. Sous la présidence de Xi Jinping, Pékin a intensifié la pression militaire, diplomatique et économique sur ce pays qu'elle considère comme faisant partie de son territoire.

Taïwan sous tension. Le ministère taïwanais de la Défense a annoncé, vendredi 3 mai, avoir détecté 26 avions et cinq navires chinois autour de l'île au cours des dernières 24 heures.

Dix-sept appareils ont "franchi la ligne médiane (du détroit de Taïwan) et pénétré dans (...) la zone d'identification de la défense aérienne de Taïwan", précise un communiqué du ministère.

La ligne médiane coupe en deux le détroit de Taïwan, une étroite voie maritime de 180 kilomètres séparant l'île autonome de la Chine continentale. Pékin, qui ne reconnaît pas cette ligne, estime que Taïwan, peuplée de 24 millions d'habitants, est l'une de ses provinces, qu'elle entend réunifier avec le reste de son territoire.

Ces intrusions ont eu lieu quelques semaines avant l'investiture, le 20 mai, de Lai Ching-te, le nouveau président de Taïwan, que la Chine considère comme un dangereux séparatiste.

La Chine revendique la souveraineté sur la quasi-totalité de la mer de Chine méridionale – un important carrefour de routes maritimes commerciales –, au grand dam de plusieurs pays riverains.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Pourquoi la Chine a recréé un quartier de Taipei en Mongolie-Intérieure
Taïwan détecte 36 avions militaires chinois en l'espace de 24 heures
Chine-Taïwan : comment Pékin avance ses pions à coups "d'incursion" militaire