Taïwan : la Chine annonce «imposer des sanctions» à Nancy Pelosi après sa visite sur l'île

© YAO DAWEI / XINHUA / XINHUA VIA AFP

La Chine a annoncé vendredi "imposer des sanctions" à la cheffe des députés américains Nancy Pelosi et à sa "famille proche" après sa visite à Taïwan , qui a déclenché la colère de Pékin et le lancement de vastes manœuvres militaires .

Avec sa visite, la présidente de la chambre des représentants s'est "gravement ingérée dans les affaires intérieures de la Chine et a porté atteinte à sa souveraineté et à son intégrité territoriale", a indiqué le ministère chinois des Affaires étrangères, sans donner de détails sur ces sanctions.

 

>> LIRE AUSSILes tensions entre la Chine et Taïwan vont-elles impacter la production de semi-conducteurs ?

Ces dernières années, la Chine a infligé des représailles à de nombreux représentants américains pour avoir agi, selon elle, contre ses intérêts et s'être exprimés sur les droits de l'Homme concernant Hong Kong et le Xinjiang (nord-ouest), parfois sans spécifier la nature de ces sanctions.

Mike Pompeo, déjà sanctionné par le passé

En mars, Pékin avait appliqué des restrictions de visas à une liste non rendue publique de fonctionnaires américains qui auraient "inventé des mensonges sur des questions de droits de l'Homme impliquant la Chine". L'ex-secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo, ainsi que Peter Navarro, qui avait été conseiller commercial auprès de Donald Trump, ont eux aussi été sanctionnés par le passé. Ils ont interdiction d'entrer en Chine ou de faire des affaires avec des entreprises chinoises.

La Chine, qui considère Taï...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles