Taïwan cherche à recruter davantage à l’étranger

Photo Pixabay/cc

Recruter à l’étranger quelque 400 000 cols blancs d’ici 2030, c’est l’objectif que se fixent les autorités taïwanaises, inquiètes du déclin de la population locale et de la pénurie de professionnels qualifiés, rapporte le South China Morning Post.

La priorité pour Taïwan est d’assouplir les règles présidant à l’attribution de la Taïwan Employment Gold Card, un programme qui propose – y compris aux travailleurs indépendants – un visa de trois ans assorti d’un permis de travail. En 2022, les services de l’immigration n’en ont délivré que 2 200, soit nettement moins que les 3 200 Gold Card accordées en 2021.

Ce n’est pas faute d’avoir déjà procédé, depuis le lancement du programme en 2017, à certains ajustements censés favoriser les nouveaux arrivants. Ainsi “les titulaires de la Gold Card peuvent désormais demander la résidence permanente au bout de trois ans, un statut qui nécessite normalement d’avoir été titulaire d’un visa de travail pendant au moins cinq ans”, précise le journal. Les quatre agences gouvernementales chargées d’examiner les demandes réfléchissent actuellement à la possibilité d’augmenter le nombre des secteurs d’activité permettant de se porter candidat à ce sésame ainsi que d’allonger la durée du séjour autorisé.

Les nomades numériques devraient être parmi les premiers travailleurs étrangers à bénéficier de la libéralisation de la Gold Card, selon David Chang, secrétaire général de Crossroads, une organisation à but non lucratif basée à Taipei qui promeut l’“internationalisation de Taïwan”.

La population de Taïwan, qui compte près de 24 millions d’habitants, va commencer à décliner dès 2031 en raison du faible taux de natalité. Or, pour recruter les professionnels étrangers dont le pays va avoir besoin, Taïpei se trouve en concurrence directe avec Hong Kong et avec la Chine continentale. Dans cette “guerre des talents”, la Chine vise en premier lieu ses propres ressortissants installés à l’étranger. Hong Kong, en revanche, a tout récemment annoncé une série de mesures pour attirer à nouveau les professionnels étrangers.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :