Taïwan : les États-Unis appellent à cesser les manœuvres militaires

La Chine aurait envoyé plus d'une centaine d'aéronefs aux abords de Taïwan, depuis jeudi.  - Credit:LIU FANG / XINHUA / Xinhua via AFP
La Chine aurait envoyé plus d'une centaine d'aéronefs aux abords de Taïwan, depuis jeudi. - Credit:LIU FANG / XINHUA / Xinhua via AFP

Taïwan a fustigé vendredi 5 août son « voisin malveillant » au deuxième jour des plus grands exercices militaires jamais organisés autour de l'île par la Chine, insensible aux protestations outrées des États-Unis et de leurs alliés. Pékin a tiré jeudi des missiles balistiques et déployé son aviation et sa marine de guerre dans six zones maritimes autour de Taïwan, s'approchant jusqu'à 20 km des côtes et perturbant des routes commerciales parmi les plus fréquentées du monde, pour exprimer sa colère après la visite à Taipei de la présidente de la Chambre des représentants américaine, Nancy Pelosi.Les États-Unis ont appelé la Chine à cesser ses manœuvres militaires afin de réduire les tensions.

« Des avions et des navires de guerre » chinois ont franchi la « ligne médiane » du détroit de Taïwan, qui sépare l'île de la Chine continentale, a affirmé vendredi le ministère taïwanais de la Défense, dénonçant des exercices militaires « hautement provocateurs ». « À partir de 11 heures, de multiples groupes d'avions de guerre et de navires de guerre chinois ont effectué des exercices autour du détroit de Taïwan et ont franchi la ligne médiane du détroit », a indiqué le ministère de la Défense dans un communiqué. En tout, 68 avions et 13 navires de guerre chinois ont franchi la ligne médiane du détroit, selon Taipei.

La Chine communiste, qui considère que Taïwan fait partie de son territoire, a perçu cette visite comme une provocation majeure. Washington a pour sa part [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles