Taïwan avertit que la Chine pourrait neutraliser toutes ses défenses

·1 min de lecture

Taïwan ne résisterait pas longtemps à une potentielle invasion chinoise. C’est l’amer constat d’un rapport du ministère de la Défense nationale, qui vient d’être présenté à l’assemblée de l’État insulaire. Selon Bloomberg, la République populaire n’aurait toutefois pas encore la logistique ou les moyens matériels nécessaires pour débarquer sur les côtes de “l’île renégate” et en prendre le contrôle. Cependant, les officiers taïwanais affirment que Pékin dispose déjà des technologies électroniques nécessaires pour “neutraliser les défenses aériennes et maritimes de Taipei”.

Le ministère de la Défense a donc demandé aux députés taïwanais de surveiller d’encore plus près les avancements technologiques de l’armée chinoise en vue de s’équiper d’armes plus efficaces pour protéger l’État insulaire. Avec la parution de ce rapport alarmant, les haut gradés espèrent également obtenir un soutien plus prononcé de Washington, qui a déjà donné son accord pour la vente de plusieurs hélicoptères, drones et missiles à Taipei.

>> À lire aussi - Le Japon veut aider Taïwan à se défendre face à la Chine

De son côté, le gouvernement taïwanais a octroyé un budget de 14,2 milliards d’euros à son armée pour l’année 2022. Une somme record qui représente 2% du produit intérieur brut (PIB) de l’État. Malgré tout, cet effort paraît encore insuffisant à la présidente de l’île, Tsai Ing-wen, qui a pour objectif de financer ses troupes à hauteur de 3% du PIB. Une partie de ces 14 milliards d’euros servira à subventionner (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Italie : la croissance de l’économie sera bien plus forte que prévu cette année, selon l’OCDE
La Nouvelle-Calédonie bascule en confinement face au Covid-19
ABBA dans le Top 10 des singles au Royaume-Uni pour la première fois depuis 40 ans
Élisabeth Borne pointe des rémunérations "pas à la hauteur" dans certains secteurs, une passagère oublie 40.000 euros dans un bus... Le flash éco du jour
Covid-19 : la vaccination des moins de 12 ans n'est pas à l'ordre du jour

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles