Y a-t-il plus de vent qu’avant ?

Par Frédéric Lewino
·1 min de lecture
Le réchauffement climatique a-t-il augmenté la force du vent.
Le réchauffement climatique a-t-il augmenté la force du vent.

« Oh que ça souffle fort dehors ! » bougonne mon grand-père qui vient de refermer la fenêtre du salon de sa petite maison située à proximité de Melun. « Cette violence, c'est rare ! » Ce constat, semble-t-il, a été effectué par de nombreux Français ces dernières semaines. Les épisodes venteux essuyés par la France au cours de ces dernières semaines ne seraient-ils pas une conséquence du réchauffement climatique ? Ne nous cacherait-on pas quelque chose ? Macron est-il coupable ?

« Non, non et non », répond Christine Berne, climatologue au sein de la direction du climat à Météo-France. « Le vent moyen reste le même. Les nombreuses études que nous avons menées à la demande des exploitants d'éoliennes, y compris la dernière datant de la fin de 2019, ne dégagent aucune tendance à la hausse. Au contraire même, les vents moyens seraient plutôt à la baisse. » Au bout du fil, la jeune femme esquisse un petit rire d'excuse. « Désolé de vous décevoir. »

On veut alors la pousser dans ses retranchements. Mais, enfin, la hausse inéluctable du thermomètre n'incite-t-elle pas à une accélération de la circulation de l'air ? La scientifique adopte presque un ton indulgent pour nous répondre : « Si on se projette dans l'avenir, aucune simulation n'indique une tendance quelconque pour les vents moyens. » Une dernière tentative sur un éventuel changement de direction du souffle d'Éole. Une fois de plus, nous prenons un grand vent. Rien à signaler de ce côté-là, non plus. C'est à [...] Lire la suite