Y a-t-il toujours autant de monde dans les transports malgré le nouveau confinement ?

franceinfo
·1 min de lecture

Contrairement à ce que laissent penser des vidéos postées sur les réseaux sociaux, la fréquentation des transports en commun et des axes routiers est en baisse. Mais le recul est moins important qu’entre mars et mai.

Après un week-end de tolérance liée à la fin des vacances de la Toussaint, le nouveau confinement annoncé par Emmanuel Macron pour lutter contre l'épidémie de Covid-19 a réellement débuté lundi 2 novembre. Mais malgré l'appel à rester confiné, de nombreuses images ou vidéos ont été relayées ces derniers jours sur les réseaux sociaux pour montrer qu'il y avait encore beaucoup de monde dans les transports en commun ou en voiture. C'est notamment ce que montrent des images publiées lundi 2 novembre sur Twitter par le journaliste de TF1, Jean-Pierre Pernaut.

Mais contrairement à ce que laissent entendre ces publications, le deuxième confinement a effectivement eu un impact sur la mobilité des Français.

Moins de monde dans les métros et les tramways que d'habitude

Dans les transports en commun, d’abord, la baisse de fréquentation liée au nouveau confinement est notoire. Si les bus, métros et autres tramways des communes françaises étaient déjà moins empruntés depuis le début de la crise sanitaire, le recul du nombre de voyageurs s’est encore accéléré.

Depuis le début de ce nouveau confinement, la RATP indique à franceinfo que le nombre de voyageurs dans ses métros et tramways représente actuellement le tiers par rapport à une (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi

Ce contenu pourrait également vous intéresser :